Comment lire un test auditif ?

Si vous avez la sensation de souffrir d’un trouble auditif, vous devez avant toute chose réaliser un test auditif.

Qu’est-ce qu’un test auditif ?

Le test auditif, appelé audiogramme, permet de diagnostiquer la perte auditive et de l’évaluer ainsi que, le cas échéant, de différencier le type de déficiences auditives dont est atteint la personne.

 Pour pouvoir réaliser un audiogramme, vous pouvez vous rendre chez un audioprothésiste Audika. Spécialiste de l’audition, il réalise un bilan auditif* via un entretien et des tests auditifs. Les résultats de ce bilan lui permettent de vous orienter vers une solution adaptée et donc dans certains cas des aides auditives.

 En cas de doute sur votre audition, vous pouvez aussi réaliser notre test auditif en ligne. Réalisé par des experts de l’audition, le test auditif en ligne Audika vous informe sur votre situation auditive. Cependant, pour une évaluation plus précise de votre audition, nous vous recommandons de consulter un audioprothésiste ou un médecin ORL.

Comment se présentent les résultats d’un test auditif ?

Le test auditif, ou audiogramme, se présente sous la forme d’un graphique. Deux éléments composent ce graphique :

  • La fréquence du son mesurée en hertz sur l’axe horizontal : elle est lue de gauche à droite. Plus vous vous déplacez vers la droite, plus la fréquence sonore augmente ;
  • Le niveau sonore mesuré en décibels : il est lu de haut en bas. Plus vous descendez sur l’axe des décibels, plus le volume du son est fort.

 

Vous y trouvez aussi deux lignes, une pour chaque oreille. Pour les distinguer, des symboles sont utilisés : croix, rond, carré… Ils permettent de visualiser à quel moment un son devient inaudible pour le patient. Chaque ligne est d’une couleur spécifique : la plupart du temps, l’oreille gauche est en bleu et l’oreille droite en rouge.

 Généralement, si les lignes sont en dessous de 25 décibels, la personne est atteinte de perte auditive et rencontre des difficultés à entendre et à comprendre les conversations autour d’elle, en particulier quand il y a des bruits de fond.

Quels sont les différents degrés de perte de l’audition ?

Le test auditif permet de déterminer le degré de perte auditive en fonction du seuil d’audition (niveau sonore en dessous duquel l’oreille ne perçoit plus aucun son) :

  • Entre 26 et 40 décibels : perte légère ;
  • Entre 41 et 55 décibels : perte moyenne ;
  • Entre 56 et 70 décibels : perte moyenne à sévère ;
  • Entre 71 et 90 décibels : perte sévère ;
  • Au-delà de 91 décibels : perte profonde.

 Selon le niveau de la perte auditive, les solutions offertes diffèrent. Pour une perte légère, une prothèse intra auriculaire permettra d’entendre de nouveau les conversations dans un environnement bruyant alors que, pour les pertes profondes, il faudra envisager une aide auditive au contour classique ou encore un appareil auditif à écouteurs déplacés.

À quoi sert un test auditif ?

Tout d’abord, un test auditif permet de diagnostiquer et d’évaluer la perte auditive. Dans le cas où le médecin ORL prescrit des prothèses auditives, il permet aussi à l’audioprothésiste de savoir quel type d’appareillage correspond le mieux à votre perte auditive. Avec Audirama, les audioprothésistes Audika diplômés d’État effectuent un test acoustique complémentaire pour mesurer votre audition et votre compréhension en condition réelle (bruits de rue, de restaurants…). Grâce à ce test auditif, ils sauront vous conseiller la solution auditive qui vous convient vraiment.

 Pour en savoir davantage et pour profiter d’un bilan auditif* gratuit, prenez rendez-vous dans l’un de nos centres Audika.

Partagez ce contenu via :