L’otospongiose est une maladie héréditaire qui se traduit par une détérioration des os de l’oreille moyenne. Une pathologie qui touche deux fois plus de femmes que d’hommes. Découvrez quelles sont les causes de l’otospongiose ? Quels sont les symptômes et comment faire pour les traiter ? Comment se déroule l’opération ? Fonctionne-t-elle vraiment ?

L’otospongiose est un trouble du métabolisme osseux. La qualité des os se détériore et cela impacte la chaîne des osselets dans l’oreille moyenne. Il s’agit des plus petits os du corps humain : l’étrier, l’enclume et le marteau. Ils servent à amplifier le son perçu par le tympan pour le conduire à la cochlée. Une modification de la structure des os progressive qui conduit à une défaillance dans la transmission des sons et donc à une baisse d’audition.

L’otospongiose touche particulièrement le dernier os de la chaîne des osselets : l’étrier. Il assure la jonction avec l’oreille interne. Et dans le cas d’otospongiose, son mouvement est altéré. Il ne peut plus remplir sa fonction. Le malade est donc touché, dans un premier temps, par une surdité de transmission.

L’otospongiose touche 3 personnes sur 1000 en France. Elle se manifeste majoritairement chez les femmes. Une particularité qui indique un facteur hormonal. L’otospongiose peut notamment apparaître au cours d’une grossesse.

Cette pathologie a surtout un facteur génétique : 1 cas sur 2 des patients touchés par l’otospongiose est issu d’une famille avec un ou plusieurs membres malades. L’otospongiose est une maladie à évolution lente mais qui peut être impactée par des changements hormonaux.

L’otospongiose est une maladie dont le premier symptôme est une baisse de sensibilité auditive. Certains sons deviennent difficiles à entendre, les phrases sont de moins en moins claires. Dans 30 à 80% des cas, l’otospongiose est aussi accompagnée d’acouphènes sous forme de bourdonnements. Et plus rarement, le malade peut souffrir de vertiges.

L’otospongiose touche le plus souvent les deux oreilles en même temps. Mais il arrive que les symptômes se développent plus rapidement sur l’un des deux côtés.

En résumé : le symptôme principal de l’otospongiose est une perte d’audition.

L’otospongiose étant une maladie héréditaire, lors du diagnostic d’un cas, les patients sont invités à informer leur entourage (ascendants et descendants) afin d’anticiper les répercussions génétiques.

La maladie étant sujette à des fluctuations à causes des hormones, il est important de consulter des spécialistes, si l’otospongiose est déclarée, avant de prendre un nouveau traitement hormonal.

Le traitement le plus répondu de l’otospongiose est la chirurgie. Mais si le patient ne souhaite pas se faire opérer, il est possible de traiter la perte auditive avec le port d’un appareil auditif .

Pour traiter l’otospongiose, il est possible de passer par une chirurgie - si la surdité est de transmission et que l’oreille interne n’est pas touchée. L’opération de l’otospongiose se déroule simplement :

L’étrier, endommagé, est retiré et remplacé par une prothèse. Cette opération est pratiquée sous anesthésie générale. La chirurgie se fait via le conduit auditif interne et parfois par voix externe, ce qui peut laisser une petite cicatrice sur le devant de l’oreille. Certaines particularités anatomiques peuvent cependant rendre l’opération irréalisable

Après l’opération d’otospongiose ? La suite post-opératoire du traitement par chirurgie dépend de chaque patient. Des vertiges et des bourdonnements transitoires peuvent être observés.

La seule alternative autre que l’opération est l’appareil auditif. Porter une aide auditive permet de traiter la perte auditive mais pas la maladie en elle-même.

L’otospongiose entraîne en premier lieu une perte d’audition. Les prémices de la maladie peuvent ressembler à ceux d’une baisse d’audition. Les signes d’une perte auditive sont simples à reconnaître : 

  • Vous faites souvent répéter les personnes autour de vous,
  • Vous distinguez mal les conversations au téléphone,
  • Vous augmenter le son de la télévision et votre entourage vous fait des remarques,
  • Vous entendez des bourdonnements ou des sifflements,
  • Vous avez du mal à suivre des conversations à plusieurs ou dans des milieux bruyants.

 

Si vous souhaitez traiter une perte d’audition lié à l’otospongiose avec un appareil auditif, les équipes d’Audika peuvent vous conseiller. Avec plus de 550 centres dans toute la France, il y en a forcément un à côté de chez vous !

Faites-vous rappeler pour prendre rendez-vous

*
*
*
J’ai une ordonnance :
*