Prendre soin de son audition pour être en bonne santé

 

Audition et santé vont de pair. Pour être en forme, il faut donc protéger son ouïe. Pour prévenir les troubles auditifs, vous devez réagir dès les premiers signes de détérioration. Des solutions existent !

 

Entendre, ce n’est pas seulement important, c’est primordial pour votre santé générale. Avec nos deux oreilles et notre cerveau, nous pouvons écouter Mozart, Bach, Wagner, AC/DC, le frémissement d’un contre-ut de La Callas ou encore un rap d’Orelsan, entendre le grondement de la vague qui se fracasse sur la digue, la beauté de la diction de Fabrice Luchini quand il déclame une fable de La Fontaine, des cris d’enfants derrière le mur de l’école, le chant des oiseaux au petit matin, le vent qui souffle en haut de la montagne, le crépitement des bûches d’un feu de bois, la douce voix de l’être aimé… Jour et nuit, nos oreilles nous fournissent des informations vitales, nous font ressentir des émotions, nous plongent dans le passé et nous remémorent des souvenirs.

Une bonne ouïe peut reconnaître les sons graves et aigus. Elle est particulièrement adaptée à la compréhension du langage, dont elle capte les moindres nuances et intonations, dans toutes circonstances, que ce soit dans la rue, un bar ou un restaurant très fréquenté. Nos oreilles filtrent les informations, entendent à 360°, différencient le haut et le bas, l’avant et l’arrière. Lors d’une conférence ou d’un concert, notre ouïe filtre les sons parasites et parvient à se focaliser sur ce que nous avons réellement besoin d’entendre. Avec une ouïe parfaite, on est capable d’avoir une conversation privée dans un lieu bruyant, de centrer notre écoute sur un seul et unique instrument lors d’un concert.

Perte d'audition : des conséquences sur le cerveau

Une perte auditive va donc obligatoirement affecter les activités quotidiennes et, parfois, diminuer la qualité de vie elle-même. Avec la presbyacousie (surdité bilatérale lentement évolutive), l’ouïe devient moins fine, notamment dans les aigus. Et les régions du cerveau qui gèrent ces gammes de fréquences vont être affectées à d’autres tâches. Cette réorganisation neuronale aura pour conséquence d’amplifier la surdité du patient. Dans un environnement bruyant, le cerveau organise, trie, choisit la source désirée pour bien entendre ce qui est dit et réduit les bruits environnants. Pour une personne malentendante, le cerveau devra travailler beaucoup plus car les informations qu’il reçoit des oreilles sont plus faibles.

Des aides auditives pour soulager les troubles

Audition et santé

Des aides auditives vont permettre de garder un cerveau boosté, affûté. De récentes découvertes ont prouvé que les problèmes d’audition sont liés à un déclin cognitif accéléré. Il n’y a plus de fatalité et l’on peut – et doit – prendre sa santé auditive en mains car plus on avance en âge, plus les problèmes d’audition isolent, dépriment. En restaurant les possibilités de communication, les appareils auditifs luttent contre le déclin cognitif.

Les solutions auditives nouvelle génération permettent d’échapper aux conséquences dramatiques des problèmes d’audition, mais aussi aux influences négatives sur notre santé mentale. Il n’est jamais trop tard pour intervenir, pour lutter contre les pertes d’audition. Mais, bien sûr, plus la prise en charge est précoce, mieux c’est pour la santé cognitive. Alors, faites-vous une fleur, permettez-vous de rester « dans la vie » !


Des appareils auditifs à la pointe de la technologie 

Les nouvelles aides auditives sont des merveilles de technologie, qui peuvent piloter des objets connectés et qui donnent accès à tous les sons à 360°. Fini les appareils inesthétiques et peu adaptés de grand-papa ! Désormais, les solutions auditives nouvelle génération s’apparentent à un gadget de James Bond. Bijoux technologiques, ces solutions auditives révolutionnaires donnent accès à tous les sons à 360°. Certaines technologies fonctionnent 50 fois plus rapidement que la génération précédente, leur permettant de scanner et filtrer l’ensemble du paysage sonore avant de réduire les bruits gênants, où que vous soyez.

Des merveilles de miniaturisation qui se glissent complètement dans le conduit auditif, elles sont donc parfaitement invisibles. De plus, il n’y a plus besoin de piles, les appareils auditifs sont rechargeables et il n’y a plus qu’un pas vers des systèmes de recharge par induction. Des études montrent que certaines aides auditives aident votre cerveau à obtenir jusqu’à 30 % (1) de compréhension de la parole en plus, tout en réduisant l’effort d’écoute de 20 %(1), même dans des environnements bruyants. Cette capacité mentale libérée accroît l’aptitude à mémoriser jusqu’à 20 %(2). Et grâce à des services disponibles sur le web comme IFTTT (« If This, Then That »), ces nouvelles solutions auditives permettent même de piloter des objets connectés. Vous pouvez ainsi les paramétrer pour vous faciliter la vie. Quand vous les allumez le matin, elles pourront lancer la cafetière ou allumer la radio ! Elles peuvent également se connecter à votre smartphone via des applications pour téléphoner et écouter de la musique. En toute simplicité.

(1) Selon études cliniques réalisées en 2016 par rapport à la génération précédente. (2) Selon études cliniques réalisées en 2016. Le bénéfice individuel peut varier en fonction des réglages effectués