Personne souffrant d'acouphènes se tient l'oreille

Acouphène : quels sont les médicaments à éviter ?

En France, selon l’Inserm, près de 10% de la population adulte souffrirait d’acouphènes(a) avec une incidence plus élevée chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Quels sont ces médicaments ? Comment éviter les acouphènes ?

Qu’est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes correspondent à des bruits de bourdonnement, de sifflement, de grésillement ou de ronronnement que l’on entend dans l’oreille. Ils sont généralement considérés comme des sons fantômes appelés parfois “hallucination auditive”, car ils ne sont pas provoqués par une source provenant du monde extérieur.

Il existe deux types d’acouphènes : les acouphènes objectifs et les acouphènes subjectifs. Les acouphènes objectifs sont rares. Il sont généralement provoqués par une pathologie touchant une partie du corps proche de l’oreille. Les acouphènes subjectifs sont plus fréquents puisqu’ils représentent 90% de l’ensemble des acouphènes selon le Manuel MSD(b). Ils se traduisent par la présence d’un bruit que l’on entend directement dans l’oreille sans qu’il soit la conséquence d’un stimulus provenant du monde extérieur.

Les acouphènes peuvent être continus ou discontinus. S'ils reviennent régulièrement et perdurent sur une longue période, on parle alors d'acouphènes chroniques.

Prendre rendez-vous

Audioprothésiste donnant des explications à un patient sur les hallucinations auditives

Quelles sont les causes des acouphènes ?

Les acouphènes peuvent être déclenchés ou aggravés par une pathologie donnée ou par des troubles de l’audition. Les causes d'acouphènes varient selon leur typologie. Le stress, la fatigue ou l'anxiété favorisent leur apparition et leur intensification.

Soigner les acouphènes

Les causes des acouphènes subjectifs

Les acouphènes subjectifs sont souvent la conséquence d’une répétition de traumatismes au niveau de l’oreille. L’exercice d’une activité professionnelle bruyante, ou encore le fait d’écouter de la musique à un volume trop élevé de façon quotidienne, sont autant de facteurs favorisant la survenue d’acouphènes.

Chez les seniors, ces bruits sont fréquemment le symptôme du vieillissement de l’oreille, qu'on appelle la presbyacousie (la surdité liée à l’âge). En outre, la présence d’un corps étranger dans l’oreille ou d’un bouchon de cérumen peuvent déclencher ces bourdonnements.

Les acouphènes subjectifs peuvent également avoir une origine pathologique. Parmi les maladies susceptibles de les provoquer, nous citerons :

  • L’approche psychologique avec la thérapie cognitive-comportementale et la thérapie auditive d’habituation. Ces techniques ont montré leur efficacité sur les sujets souffrant d’acouphènes liés aux  troubles anxieux ou à un état dépressif. En traitant ces états, le patient apprend à mieux gérer son stress et à focaliser son attention ailleurs que sur les acouphènes.
  • L’otite moyenne aigüe qui empêche le tympan de vibrer correctement.
  • La maladie de Ménière qui est un défaut d’équilibre pressionnel des liquides se trouvant au niveau de l’oreille interne, peut, en plus des vertiges et des nausées qui la caractérisent, provoquer des acouphènes.
  • Une atteinte de l’oreille interne ou du nerf auditif qui peut être due à la prise de médicaments toxiques pour l’oreille.
  • L’otospongiose, une affection qui touche les tissus osseux de l’oreille.
  • Le stress et l’anxiété. En effet, une étude scientifique menée sur 180 patients souffrant d’acouphènes subjectifs et publiée dans le journal américain National Library of Medicine(c) a mis en lumière le lien entre le stress et l’apparition des acouphènes.

 

Une jeune femme se masse les tempes car elle souffre d'acouphènes

Test des acouphènes en ligne

Les personnes souffrant d’acouphènes sont également souvent concernées par une perte auditive. Notre rapide test des acouphènes en ligne peut vous aider à comprendre si vous souffrez d’acouphènes et / ou d’une perte auditive. A l'issu du test, des conseils personnalisés vous seront donnés.

Question 1 – Impression d’entendre des sifflements ou des bourdonnements
Avez-vous parfois l’impression d’entendre des sifflements ou des bourdonnements en l’absence d’un son externe ?
Avez-vous des difficultés à vous endormir ou à vous concentrer en raison de sifflements ou de bourdonnements dans vos oreilles ?
Avez-vous du mal à suivre les conversations parce que vous n’entendez pas correctement ?
Avez-vous tendance à augmenter excessivement le volume de la télévision ou de la radio ?

Votre résultat :

Signes d’acouphènes et de perte auditive

Vos réponses indiquent que vous présentez peut-être des symptômes d’acouphènes et de perte auditive. Nous vous recommandons de vous rendre dans un de nos centres. Il existe des appareils auditifs qui peuvent traiter votre perte auditive et vous soulager des acouphènes.*


Prenez rendez-vous pour un test auditif GRATUIT dans un centre proche de chez vous

* Le résultat de ce test peut uniquement être utilisé à titre indicatif. Des conclusions officielles sur la perte auditive/les acouphènes peuvent être fournies par nos audioprothésistes certifiés.

Votre résultat :

Signes de perte auditive

Vos réponses indiquent que vous présentez peut-être des symptômes de perte auditive mais pas de symptômes d’acouphènes. Nous vous recommandons de vous rendre dans un de nos centres pour déterminer si vous souffrez d’une perte auditive qui doit être soignée.*


Prenez rendez-vous pour un test auditif GRATUIT dans un centre proche de chez vous

* Le résultat de ce test peut uniquement être utilisé à titre indicatif. Des conclusions officielles sur la perte auditive/les acouphènes peuvent être fournies par nos audioprothésistes certifiés.

Votre résultat :

Symptômes d’acouphènes décelés

Vos réponses indiquent que vous présentez peut-être des symptômes d’acouphènes. Nous vous recommandons de vous renseigner sur les options de traitement des acouphènes pour savoir comment faire face aux symptômes des acouphènes et les soulager.*

* Le résultat de ce test peut uniquement être utilisé à titre indicatif. Des conclusions officielles sur la perte auditive/les acouphènes peuvent être fournies par nos audioprothésistes certifiés.

Votre résultat :

Aucun signe d’acouphènes ou de perte auditive

Vos réponses indiquent que vous ne souffrez pas d’acouphènes - ou que vous présentez des acouphènes non gênants qui n’affectent pas votre vie quotidienne à l’heure actuelle. Si vous souffrez de symptômes d’acouphènes à l’avenir, nous vous recommandons de consulter votre médecin traitant.

* Le résultat de ce test peut uniquement être utilisé à titre indicatif. Des conclusions officielles sur la perte auditive/les acouphènes peuvent être fournies par nos audioprothésistes certifiés.

Étape 1 sur 4

Les causes des acouphènes objectifs ?

Les acouphènes objectifs sont un bruit provenant de l’oreille ou d’une partie du corps qui en est proche. Il peut être entendu par le médecin durant le test auditif qui est réalisé dans le cadre de l’examen clinique. L’acouphène objectif est souvent pulsatiles, donnant l’impression de battements de cœur dans l’oreille.

Les causes les plus fréquentes des acouphènes objectifs sont :

  • Une affection vasculaire.
  • Une contraction anormale de l’un des muscles de l’oreille.
  • Une modification du flux sanguin.

Quel médicament provoque des acouphènes ?

Certains troubles auditifs, à l’instar des acouphènes, peuvent être provoqués par la prise de médicaments spécifiques que l’on nomme des médicaments “ototoxiques”. Ces derniers représentent un réel danger pour l’oreille, si bien qu’à terme, ils pourraient l’endommager.

Outre ces massages et la prise de médicaments à base de ginkgo biloba, il n’existe pas de remède de grand-mère particulièrement efficace pour soigner les acouphènes.

Les médicaments ototoxiques pouvant être à l’origine des acouphènes sont :

  • La streptomycine, un antibiotique antibactérien à spectre large
  • La tobramycine, un antibiotique utilisé pour la prise en charge des complications infectieuses
  • La gentamicine, un antibiotique bactéricide
  • La néomycine, un antibiotique présent essentiellement dans les médicaments à application locale
  • La vancomycine, un antibiotique utilisé pour le traitement des infections sévères et des endocardites
  • Le cisplatine et certains autres médicaments de chimiothérapie
  • L’aspirine
  • La furosémide, un diurétique de l’Anse utilisé dans le traitement de l’insuffisance rénale chronique, de l’hypertension artérielle et des œdèmes.

Les patients recevant l’un de ces traitements de façon occasionnelle ne développent pas systématiquement des acouphènes. Il existe ainsi certains facteurs de risque :

  • La dose de médicament ingérée par le patient
  • La durée de prise du traitement
  • La présence de problèmes rénaux susceptibles de compliquer l’élimination du produit ototoxique du corps
  • Des antécédents familiaux d’affections auditives induites par la prise de médicaments ototoxiques
  •  La prise de plusieurs médicaments ototoxiques à la fois

Paracétamol et acouphènes : quel est le lien ?

Une étude américaine récente publiée dans le Journal of general internal medicine(d) a montré l’effet des antalgiques, dont le paracétamol et l’aspirine et des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), sur l’apparition des acouphènes. Il a ainsi été établi que l’utilisation fréquente de ces médicaments augmentait le risque de développer des acouphènes. D’autres études sont en cours pour confirmer ce lien.

Quel traitement pour soigner les acouphènes ?

Le traitement des acouphènes dépend de la cause de leur apparition. Ainsi, s’ils sont dus à une otite ou à une autre pathologie de l’oreille, la prise d’un traitement adapté les fera disparaître. Si la cause est d’ordre psychologique (stress post-traumatique, anxiété généralisée, ou dépression), la thérapie cognitive-comportementale apprend au patient à gérer ses acouphènes au quotidien. Des solutions alternatives telles que l’hypnose, la méditation ou la thérapie sonore sont également efficaces dans l’atténuation de ces bruits. Par ailleurs, selon l’origine des acouphènes, les ORL prescrivent communément le port d’un appareil auditif dont l’objectif est de diminuer la gêne qu’ils provoquent en amplifiant les sons.

Existe-t-il un traitement naturel pour soigner les acouphènes ?

Il n’existe, à ce jour, pas de traitement naturel pour soigner les acouphènes. Le maintien d’une bonne hygiène de vie, en évitant les sources de stress et l’exposition à des environnements bruyants autant que possible, aide le patient à mieux vivre avec les acouphènes. Ainsi, des exercices anti-acouphènes peuvent aider dans le soulagement des bourdonnements.

Comment prévenir les acouphènes ?

Les acouphènes sont souvent le symptôme d’une maladie dont l’apparition ne peut être prévenue. Pour les éviter, les médecins ORL recommandent :

  • De porter une protection auditive lorsque l’on travaille dans un environnement bruyant.
  • D’éviter d’écouter de la musique à un volume élevé.
  • D’éviter de dormir en gardant un casque ou des écouteurs.
  • De prendre soin de sa santé cardiovasculaire en faisant de l’exercice régulièrement et en ayant une alimentation équilibrée.
  • De limiter la consommation d’alcool et de caféine qui pourraient nuire à une bonne circulation sanguine.

Vous souffrez d’acouphènes ? Les équipes AUDIKA peuvent vous aider à en identifier la cause et vous proposer des solutions efficaces pour les soulager.

Trouver une centre auditif

Sources

(a) Etude Inserm Acouphènes - Inserm
(b) David M. Kaylie, Acouphènes, 2022, Duke University Medical Center - Manuel MSD version pour professionnels de la santé.
(c) Clin. Pract. Epidemiol Ment Health, Tinnitus: The Sound of Stress?, 2018 - National Library of Medecine.
(d) J. Gen. Intern Med., Longitudinal Study of Analgesic Use and Risk of Incident Persistent Tinnitus, 2022 - Références complètes.

Autres références :

Le traitement des acouphènes - VIDAL
Acouphènes : causes, conséquences, solutions, prévention - Fondation Pour l’Audition 
Acouphènes objectifs - EM Consulte
Les acouphènes : définition, causes, conséquences - AMELI